Rechercher
  • Patricia Dubos

Intergénérationnel

Vous savez que les formations que je crée sont inspirées des situations professionnelles que vous rencontrez sur le terrain.

Il y en a une formation en particulier dont je voulais vous faire part, c'est : "Recruter autrement" qui aborde un sujet pertinent, je veux parler de l'#intergénérationnel.

En effet, j'ai pensé qu'il était important de ne pas oublier dans vos phases de #recrutement cet élément qui aujourd'hui doit être incontournable dans votre réflexion.

Pourquoi parler d’intergénérationnel pour une phase de recrutement, tout simplement parce que vous pouvez avoir jusqu’à 4 générations différentes qui travaillent dans un même service, une même équipe.

Cela ne veut pas dire que ce petit monde n'arrive pas à travailler ensemble, non avec un management par le travail réel, cela permet de composer une partition juste et équitable pour tous.


Alors de quelles générations parle-t-on?

· Les Baby-boomers nés entre 1946 et 1965 ont aujourd'hui entre 55 et 65 ans

· La génération X nés entre 1965 et 1980 ont à ce jour entre 42 et 55 ans

· La génération Y nés entre 1980 et 1995 eux ont entre 27 et 42 ans

· Et la génération Z nés entre 1995 et 2010 ont aujourd'hui entre 20 et 27 ans

·La génération Alpha nés depuis 2010, ils auront 20 ans en 2030

Je ne veux pas faire d'un cas une généralité pour chaque génération car quoiqu'il en soit nous savons tous qu'un #collectif est composé de plusieurs personnes avec pour chacune sa singularité, ses expériences, ses compétences, son savoir-faire et son savoir être.


Il est juste bon de garder en tête que nos baby-boomers sont nés avec le déploiement de la télé et du téléphone dans les foyers.

Les X ont migrés vers le numérique en voyant apparaitre et disparaitre le minitel au profit des ordinateurs d'internet et des e-mail, avec en plus le téléphone portable et ses sms.

Les Y sont nés dans le numérique et les réseaux sociaux et ils y nagent comme des poissons dans l'eau pour les Z eux ils en sont complétement dépendants.


N’oublions pas que toutes générations confondues, certains d'entre eux ont une défiance envers ceux qui faisaient autorités ou dont on ne remettait pas en question les propos ou le savoir, il y a encore quelques temps.

C’est au point de ne plus croire certaines sources que ce soit dans les médias, le monde de l'entreprise, on remet en question ce que peut dire son dirigeant ou son RRH, les professionnels de santé, on conteste un diagnostic ou un protocole de soin, sans parler des politiques qui ont depuis longtemps pas toujours tenue leur parole engagée pendant les campagnes électorales bref c'est la fête de l’internet, des fakes news, du complotisme.

A cela s'ajoute un déséquilibre de notre société entre crise financière, sociétale, sanitaire, environnementale et conflit de guerre.


Ce déséquilibre qui nous impact tous à différents niveaux, change entre autres la distribution des cartes dans le monde professionnel, de l'emploi et du recrutement.

Nous pouvons imaginer que ces paramètres influencent fortement les candidats dans leur choix professionnels.

Il est difficile en tous cas d’en faire abstraction.

Certains DRH ou dirigeants me font part de leur difficulté à recruter et que la 1ère difficulté : c’est faire venir le candidat dans l' entreprise pour l'entretien.

Maintenant, si nous regardons la communication ou les offres d’emploi que font les entreprises pour les périodes de recrutement.


Nous voyons des informations très générique, classique, basique.


Seulement nous venons de voir que nous ne sommes plus dans ce contexte.


Nous voyons en revanche que chaque entreprise travaille sur sa marque employeur et surtout qu’elles tentent de mettre en avant ce qui les différencies des concurrents.

Nous pouvons voir même une certaine escalade dans la mise en avant, entre ceux qui proposent un salaire à partir de 1760€ net par mois, un secteur géographique limité, certains de travailler au sein d'équipe autonome avec la gestion des plannings, des formations personnalisées, une démarche QVT avec abonnement salle de sport, yoga etc…

Concernant le job à faire, c’est une simple phrase : interventions au domicile des personnes âgées/ handicapées.

Finalement, est ce que l’offre d’emploi ou la communication s'adresse à la bonne personne?

Est-ce que l’on s’adresse au candidat que l’on souhaite embarquer avec soi dans son organisation avec ses équipes ?

L’annonce parle de l’entreprise, de sa raison d’être bien sûr et pas seulement.


Elle doit s’adresser au candidat, il doit pouvoir s’identifier.

Il doit comprendre que c'est lui que l’on veut et pas un autre.

Finalement, se présenter à l’entretien n'est pas un problème car l’annonce c’est de lui dont il est question et de personne d’autre.


Pour cela vous devez savoir avec quel candidat vous souhaitez collaborer.


DRH, dirigeants, soyez curieux de ce que cherche votre futur candidat, est-ce qu’il cherche de la flexibilité dans les conditions de travail, ou il cherche de trouver du sens dans les tâches qu'il devra accomplir?


La formation "recruter autrement" que j'ai créé, peut vous aider entre autres à répondre à ces questions et à beaucoup d’autres tout en vous éclairant sur des pratiques plus innovantes.


N'hésitez pas à nous contacter au 06.61.51.89.85 - notre site internet humanis-consult.fr

Abonnez vous à notre chaine YouTube, cliquez sur la photo ci-dessous, pour être alerté sur les prochaines vidéos mises en ligne.



A bientôt


#recrutement #intergenerationnel #management #drh #saad #medicosocial #generation #sanitaire #ehpad

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

JOUR 2 Hier mercredi second jour au salon @PRODURABLE, avec rappelez vous, pour la fondatrice aujourd'hui nous sommes à l'heure des choix. Depuis mardi tous les intervenants venus témoigner, présenter